Comprendre les sociétés du Maghreb

Avec un taux de participation établi à 37.09 % et un taux de bulletins nuls arrêtés à 24.46% des voix exprimées, le scrutin législatif du 4 mai 2017 est une déception générale pour ceux qui ont pris le pari de participer et ceux qui ont remué ciel et terre pour mobiliser l’électorat.
Si on a estimé que l’abstention était le grand vainqueur des Législatives, le plus grands partis de ce scrutin serait celui des bulletins nuls. Avec 2 109 917 “voix” des 8 624 199 électeurs, le vote blanc devient la plus forte expression du 4 mai.


Pour en savoir plus: http://www.huffpostmaghreb.com/2017/05/06/plus-fort-que-lindefinissable-boycott-actif-les-bulletins-nuls-sont-un-vote-de-defiance-actif_n_16447068.html?utm_hp_ref=politique-algerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.