Comprendre les sociétés du Maghreb

Autoritarisme, propagande, répression, sourde-oreille, mal gouvernance, amateurisme…la gestion de la crise d’Al Hoceima a révélé les tares abyssales du système politique marocain et de ses acteurs qui n’ont pas retenu les erreurs du passé. Une situation qui souligne la profonde crise de confiance entre l’Etat et les citoyens échaudés par tant de promesses non tenues depuis la fièvre de 2011.

Pour en savoir plus: https://ledesk.ma/enclair/al-hoceima-les-faits-revelateurs-dune-profonde-crise-de-confiance-envers-letat/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.